TXS : Le désinvestissement du Pirée est dans la dernière ligne droite

Par Vassos Angeletou

Le Fonds de stabilité financière entre dans la dernière ligne droite du désinvestissement de la Banque du Pirée avec l’annonce de ses résultats annuels demain mercredi.

Les résultats de la banque seront annoncés à 17h30 et seront suivis de l’habituelle vidéoconférence avec les analystes des maisons de courtage et d’investissement nationales et internationales.

Le HFSF a déjà entamé les procédures de préparation du placement depuis la mi-janvier, lorsque son conseil d’administration a approuvé la recommandation pertinente du conseiller en transactions (Bank of America). Aujourd’hui, mardi, le conseil d’administration du Fonds se réunit à nouveau, mais aucune décision n’est attendue, comme le rapportent à Capital.gr des sources au courant des débats.

Les décisions concernant le moment exact ainsi que le montant du taux de cession par l’Etat devraient être prises après la recommandation de la BoA – qui est attendue quelques jours après l’annonce des résultats. Dans le cas d’Ethniki, le consultant en cession a formulé la recommandation correspondante trois jours après l’annonce des résultats sur neuf mois.

Une fois la recommandation du consultant soumise, le Conseil d’Administration du Fonds tiendra une réunion extraordinaire afin de prendre la décision sur les deux paramètres critiques de la transaction : le moment et le montant du taux de cession.

Lors de la réunion d’aujourd’hui, il est toutefois prévu que les positions des différentes parties – gouvernement grec, MES – soient formulées quant à savoir si la totalité du pourcentage détenu par l’État dans le capital social du Pirée (27%) sera allouée ou si un le pourcentage de participation sera maintenu à partir du HFSF.

Il convient de noter que lors des réunions précédentes du HFSF, des opinions différentes ont été exprimées sur cette question, certains membres estimant que le pourcentage de l’État devrait être “divisé” en deux transactions – comme cela s’est produit à la Banque nationale – tandis que d’autres estiment qu’il devrait être alloués tous ensemble, une position partagée par la BoA et l’administration du Pirée. Tout le monde semble cependant s’accorder sur le fait que le pourcentage disponible ne devrait pas être inférieur à 10 %.

Après l’annonce des résultats, suivra la phase d’exécution, qui constitue la troisième et dernière étape de la transaction et devrait s’achever avec l’ouverture du livre d’offre dans les premiers jours du mois de mars.

Source: Capital

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

top news

popular news